top of page
top 3 profile_edited_edited.png

Crédit photo : Graham Otis-Proulx

Christyne Proulx, née sur la Côte-Nord du Québec à Baie-Comeau, est une artiste peintre vivant actuellement à St-Jérôme sur la Rive Nord de Montréal. Depuis 2009, Christyne a présentée ses oeuvres dans diverses expositions dans la province de Québec notamment dans les régions de Montréal, des Laurentides et de Québec. Elle est représentée actuellement par la Galerie d'art uNo à Québec.  

Formée en Arts Visuels au Cégep du Vieux Montréal en 1993 à Montréal (Québec).

Christyne cherche à traduire une sincérité émotive à travers ses œuvres abstraites. Sa perception intérieur et extérieur du monde constitue la base de son travail pictural. Elle s'intéresse à l'authenticité, le ressenti et l'éphémérité du moment vécu comme objet d'inspiration.  Son art ouvre un espace poétique et devient une façon d'aborder l'immensité de la vie quelle qu'elle soit. Elle y communique alors l'énergie de ce qui nous entour et nous unis. Aux tableaux émouvants, se marie des titres évocateurs qui s'imposent dans son univers.

L'entité des tableaux de Christyne ouvre un espace sur les formes organiques, les courants, les flux, les cycles et les tracés florales. La couleur, les lignes et les textures de ses peintures se tissent et s'entremêlent dans son esprit et se présentent comme un mélange d'histoires qui se chevauchent... L'abstraction permet une superposition de sens qui peut être vécue à l'unisson. La force motrice de ses oeuvres, se traduit par les mouvements qui se déplacent sur la toile dans un tourbillon d'activités, une infinité de petits éléments de près. Ce n'est qu'a la fin que le spectateur a une vue générale et l'ordre s'installe. Il peut alors comprendre et saisir la relation littérale entre les émotions de l'humain et le monde "naturel". 

 

 

"Il m'a fallu une promenade dans mes chemins intérieurs pour me libérer des entraves de ces images préconçues de mon esprit. J'ai pu enfin m'abandonner à mon intuition et atteindre cette liberté créative". 

-Christyne Proulx

bottom of page